Les buts de l'administration

Les buts de l'administration

L'Administration gère deux grands types d'activités : les services publics et la police administrative. Les premiers constituent des activités d’intérêt général prises en charge soit par des personnes publiques, soit par des personnes privées mais sous le contrôle des premières. Bien que certains puissent relever en partie du droit privé, tous les services publics demeurent soumis à un noyau dur de règles communes, appelées les lois de Rolland. Si ces activités visent essentiellement à procurer des biens ou des services aux administrés, la raison d’être de la police administrative est, elle, d'assurer un certain ordre social. A travers cette fonction de réglementation, l'Administration tente, alors, de concilier la préservation de l'ordre public et le respect des libertés publiques.

Publicités pour messageries roses : une atteinte à la moralité publique ? (CE, 8/12/1997, Commune d’Arcueil)

Les activités de l’Administration sont de deux types. La première, le service public, a pour but de fournir des prestations d’intérêt général. La seconde, en revanche, a un caractère purement normatif : on parle de police administrative. Cette dernière a pour but la protection de l’ordre public c’est-à-dire la sauvegarde de la tranquillité, salubrité, et sécurité publiques. Cette trilogie classique, qui correspond aux buts que doit poursuivre toute autorité de police administrative générale, a été complétées par considérations touchant  la moralité publique, comme c’est le cas en l’espèce.

Lire la suite : Publicités pour messageries roses : une atteinte à la moralité publique ? (CE, 8/12/1997, Commune...

L’arrêt Com. de Morsang-sur-Orge : la dignité humaine consacrée (C.E., ass., 27/10/1995, Commune de Morsang-sur-Orge)

Les activités de l’Administration sont de deux types. La première, le service public, a pour but de fournir des prestations d’intérêt général. La seconde, en revanche, a un caractère purement normatif : on parle de police administrative. Cette dernière a pour but la protection de l’ordre public c’est-à-dire la sauvegarde de la tranquillité, salubrité, et sécurité publiques. Cette trilogie classique, qui correspond aux buts que doit poursuivre toute autorité de police administrative générale, a été complétées par considérations touchant  la moralité publique, comme c’est le acs en l’espèce.

Lire la suite : L’arrêt Com. de Morsang-sur-Orge : la dignité humaine consacrée (C.E., ass., 27/10/1995, Commune...

Arrêt Doublet : l'obligation de prendre des mesures police administrative (CE, sect., 14/12/1959, Doublet)

Les activités de l’Administration sont de deux types. La première, le service public, a pour but de fournir des prestations d’intérêt général. La seconde, en revanche, a un caractère purement normatif : on parle de police administrative. Cette dernière a pour but la protection de l’ordre public c’est-à-dire la sauvegarde de la tranquillité, salubrité, et sécurité publiques. Lorsque ces éléments peuvent être affectés, l’Administration peut, si certaines conditions sont remplies, être tenue d’intervenir. C’est l’hypothèse consacrée par l’arrêt Doublet.

Lire la suite : Arrêt Doublet : l'obligation de prendre des mesures police administrative (CE, sect., 14/12/1959,...

Les interdictions générales et absolues face à l’arrêt Benjamin (CE, 13/03/1968, Ministre de l’intérieur c/ Epx. Leroy)

Les activités de l’Administration sont de deux types. La première, le service public, a pour but de fournir des prestations d’intérêt général. La seconde, en revanche, a un caractère purement normatif : on parle de police administrative. Cette dernière a pour but la protection de l’ordre public c’est-à-dire la sauvegarde de la tranquillité, salubrité, et sécurité publiques. C’est sur ce fondement que le préfet de la Manche intervenu pour réglementer la circulation aux abords du mont Sait-Michel.

Lire la suite : Les interdictions générales et absolues face à l’arrêt Benjamin (CE, 13/03/1968, Ministre de...

L'affaire « soupe de cochon » devant le Conseil d’État (CE, 5/01/2007, Ministre de l’intérieur)

Les activités de l’Administration sont de deux types. La première, le service public, a pour but de fournir des prestations d’intérêt général. La seconde, en revanche, a un caractère purement normatif : on parle de police administrative. Cette dernière a pour but la protection de l’ordre public c’est-à-dire la sauvegarde de la tranquillité, salubrité, et sécurité publiques. Cette trilogie classique, qui correspond aux buts que doit poursuivre toute autorité de police administrative générale, a été complétées par considérations touchant  la moralité publique. En l’espèce, c’est la sécurité et la tranquillité publique qui pouvaient être attientes.

Lire la suite : L'affaire « soupe de cochon » devant le Conseil d’État (CE, 5/01/2007, Ministre de l’intérieur)

Real time web analytics, Heat map tracking