La Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne

Le régime britannique est marqué par le bipartisme, c'est-à-dire l'existence de deux partis qui se succèdent au pouvoir : la parti conservateur et le parti travailliste. Ce bipartisme est le résultat du mode de scrutin majoritaire à un tour qui impose aux électeurs de voter utile.

Le régime parlementaire de la Grande-Bretagne (cours)

Le régime britannique est marqué par deux caractéristiques. La première est le bipartisme, c'est-à-dire l'existence de deux partis qui se succèdent au pouvoir : la parti conservateur et le parti travailliste. Ce bipartisme est le résultat du mode de scrutin majoritaire à un tour qui impose aux électeurs de voter utile et donc de se détourner d'un troisième parti plus proche de leurs convictions dans la mesure ou celui-ci a peu de chances de participer à la lutte pour le pouvoir. Par ailleurs, ce troisième parti, sachant qu'il a peu de chances de l'emporter, ne présente pas des candidats dans tous les circonscriptions et pratique les alliances électorales avec l'un des deux grands partis.

Lire la suite : Le régime parlementaire de la Grande-Bretagne (cours)

Les rapports politiques entre les institutions britanniques (dissert.)

 Le système institutionnel britannique renvoie toujours dans l’inconscient collectif à Montesquieu , tant le baron de La Brède s’est imposé comme le spécialiste de ce système qu’il a scruté à l’instar d’un entomologiste . Cependant , si quelques grands traits que le théoricien de la séparation des pouvoirs a pu observé perdurent - qu’il s’agisse du régime parlementaire ou du mode de scrutin - de nouveaux éléments sont apparus tels l’évolution du rôle et des fonctions des chambres ou l’ascendant exercé par l’exécutif et singulièrement par le Premier ministre , bouleversant le regard traditionnellement porté sur les institutions du Royaume-Uni .

Lire la suite : Les rapports politiques entre les institutions britanniques (dissert.)

Real time web analytics, Heat map tracking