La Constitution des Etats-Unis est sans doute la plus ancienne constitution écrite : elle date de 1787 et s'inspire très largement des idées relatives à la séparation des pouvoirs émergeantes à l'époque. C'est un constitution rigide qui ne peut etre modifiée que de deux façons : on parle dans cette hypothèse d'amdement et non de révision constitutionnelle. La première consiste en une initiative du Congrès, qui est la réunion des deux chambres, à la majorité des deux tiers. La seconde concerne une initiative des législatures des deux tiers des Etats par une convention spécialement élue à cet effet. Dans les deux cas, les amendements adoptés doivent etre ratifié par les trois quarts des Etats. Il faut aussi préciser que seule la première voie a été utilisée et que 27 amendements ont été adoptés.

Le système américain est un système fédéral. Selon le 10° amendement, l'Etat fédéral dispose de compétences d'attribution et les Etats fédérés de la compétence de principe. Mais, cet article a été interprété de façon extensive au bénéfice de la fédérattion. A, ainsi, été instituée par le Congrès et validée par la Cour supremem la théorie des pouvoirs implicites qui permet à l'Etat fédéral d'intervenir dans toutes les matières que peuvent impliquer les matières qui lui sont limitativement attribuées; par ailleurs, l'Etat fédéral dispose du choix des moyens lui permettant d'atteindre les objectifs qui lui sont assignés.
Les Etats fédérés sont au nombre de 50 et disposent d'une constitution et d'institutions sur le modèle de l'Etat fédéral : parlement bicaméral, gouverneur élu au suffrage universel direct, système judiciaire.

  • Les traits généraux du système américain
  • Le système électoral
  • Le institutions fédérales
    • Le Président
    • Le Congrès
    • Le système judiciaire fédéral

Télécharger