Il est possible de distinguer les régimes libéraux (I) des régimes socialistes (II). Les premiers se rencontrent la plupart du temps dans les pays ayant adopté un système capitaliste et sont fondés sur la puralité des opinions, des courants et des partis. Concrètement, ils reposent sur la reconnaissance des libertés publiques et respectent les droits de l'opposition. Sur le plan institutionnel, ils mettent en place un système d'équilibre des pouvoirs. Plusieurs types de régimes peuvent, alors, etre distingués : les régimes parlementaires, le régime présidentiel et les régimes mixtes.

Quant aux régimes socialistes, ils sont marqués par un parti unique, le Parti communiste, qui exerce l'essentiel des pouvoirs. Ainsi, il existe à chaque échelon du pouvoir un organe spécifique du Parti communiste. Par ailleurs, ils fonctionnent selon le système du centralisme démocratique qui implique que tous les organismes dirigeants soient élus, que la minorité doit se soumettre à la majorité et surtout que les décisions des organes supérieurs s'imposent aux organes inférieurs. Surtout, ces régimes sont marqués par leur totalitarisme. Ainsi, l'existence d'un parti unique et d'un dogme intangible enferme la vie politique du pays dans un cadre clos, transformant toute opinion divergente en tentative de dissidence.

  • I - Les régimes libéraux
    • Les régimes parlementaires
    • Le régime présidentiel
    • Les régimes mixtes
  • II- Les régimes socialistes

Télécharger