Les années 2000 ont été marquées par l’amorce d’une réforme globale de l’Etat. Ainsi, la loi organique relative aux lois de finances du 1° Aout 2001 a introduit une culture de la performance dans l’ensemble des administrations d’Etat. Et, la Révision générale des politiques publiques (RGPP), à partir de 2007, a conforté ce mouvement en induisant une réorganisation de ces dernières afin d’améliorer leur efficacité et de réduire les couts administratifs. Les administrations fiscales n’échappent, alors, pas à ce mouvement. Ainsi, la Direction générale des impôts et la Direction générale de la comptabilité publique ont fusionné pour créer la Direction générale des finances publiques. Quant à la Direction général des douanes et des droits indirects, elle a vu ses missions être profondément modifiées du fait du développement du commerce international. Outre le renforcement de l’efficacité des administrations fiscales, ce qui caractérise ces réformes est la volonté affirmée de renforcer les relations avec les usagers.

  • La Direction générale des finances publiques (DGFIP)
  • La Direction générale des douanes et des droits indirects
  • Vers l’amélioration des relations avec les usagers ...

Télécharger